Aller au contenu Aller au menu

Description illustration de l'article

MU5CI409

Méthodologies innovantes pour une chimie durable

 

Mots clés : Chimie verte ; Catalyses homogène, enzymatique et hétérogène ; Catalyses métallo-centrées ou non ; Solvants alternatifs ; Valorisation des déchets ; Biomasse ; Chimie pétro- / bio-sourcée ; Ultrasons ; Micro-ondes

Responsable

Launay Franck, Professeur, Laboratoire de Réactivité de Surface, Sorbonne Université

ECTS

Cours

TD

TP

Tutorat

Ecrit

CC

TP

Oral

Eval. répartie

6

37

10

0

13 h

75

10

 

15

oui

Descriptif de l’UE

L’époque est à l’éco-conception des transformations chimiques. La boîte à outils à notre disposition pour y parvenir est en constante évolution comme l’atteste les nombreux journaux de recherche dédiés à la chimie durable. Ce cours donne un aperçu des principales pistes innovantes explorées pour mettre en œuvre un nombre maximum des 12 principes de la chimie verte.

Le contenu de l’UE est articulé autour de trois blocs de cours traitant respectivement de l’apport de la catalyse sous toutes ses formes, de la valorisation de la biomasse et des mises en œuvre non conventionnelles de procédés (nouveaux solvants, assistance par ultrasons, etc). Les séances de cours et TD classiques sont complétées par deux séminaires, la restitution de ces derniers faisant l’objet également d’une évaluation.

Objectifs d’apprentissage

A l’issue de cet enseignement, les étudiants auront acquis un solide socle de connaissances de base autour de la chimie durable et de ses développements. Ils seront alors capables de discuter du caractère éco-compatible ou non d’une transformation chimique et d’être force de proposition pour améliorer l’existant. Pour ce faire, ils s’exerceront lors de séances de travaux dirigés, de travaux personnels accompagnés de tutorats (études de publications) et via des participations à des séminaires.

PrErequis

Cette unité d’enseignement est par nature transverse. Les étudiants vont se confronter à différents types de réactions chimiques. Ils devront mobiliser des connaissances (niveau M1 1er semestre) en chimie moléculaire organique mais également en chimie inorganique, cette dernière étant particulièrement utile pour appréhender la partie catalyse. D’une façon générale, il sera demandé aux étudiants d’être capables de se mettre dans des situations d’auto-apprentissage pour tout ce qui concerne les techniques de caractérisation et les méthodes utilisées dans les processus d’intensification. Des ressources bibliographiques seront tenues à leur disposition.

Langue(1)

Cours, TD, TP

Documents

Bibliographie

 

Français

Anglais

Anglais

(1) D’une manière générale, les documents de cours sont à rédiger en anglais. Les sujets d’examen sont en anglais ou accompagnés d’une explication en anglais s’il y a des étudiants non francophones.

 

Fonctionnement de l’UE

Cette partie n’est pas limitée en longueur. Elle sera reprise pour le site web sous forme de fichier pdf.

Cette partie pourrait détailler d’un coté le contenu abordé, par exemple sous forme d’un plan de cours, et de l’autre coté les méthodes pédagogiques employées. On pourrait aussi préciser le partage de l’UE entre différents enseignants, donner un calendrier ou dresser une liste de livres ou de ressources complémentaires.

 

Introduction (2 h)
2 h cours x 1
12 principes et « metrics »

Bloc 1
Mises en œuvre non conventionnelles
(20 h)

Bloc 2 
 Valorisation de la biomasse
 (8 h)

Bloc 3
 Catalyses
 (15 h)

4 h TD
1,75 h cours x 8
1 h cours x 2

Soit

- Cours de Serge actuel (organocatalyse + catalyse homogène recyclable)
1 cours 2 h + 2 cours 1,75 h + 2 h TD

- Cours sur MW, US, autres solvants, manips sous flux
6 cours 1,75 h + 2 h TD
FL + ???

2 h TD
2 h cours x 3

BR

 

3,5 h TD
1,75 h cours x 4
2 h cours x 1
JFL

+ 1 séminaire de 2 h
Impact support en catalyse homogène supportée
0,5 h TD  = FL

 

Séminaire 2 h